IMG_8507.JPG

Tournée d'été

Dimanche 4 juillet 2021 à 18h Collégiale Saint-Martin, Candes

Samedi 10 juillet 2021 à 20h Église Notre-Dame-des-Hautes-Forêts, Morée

Dimanche 11 juillet 2021 à 15h30 Église Saint-Genest, Lavardin

Dimanche 11 juillet 2021 à 17h30 Église Saint-Jacques-des-Guérets

Mardi 13 juillet 2021 à 21h Cour du cloître, Vendôme

Jeudi 22 août 2021 à 21h Abbatiale de la Chaise Dieu, Auvergne

Mardi 24 août 2021 à 20h30 Église Saint-Dyé-sur-Loire

Mercredi 25 août 2021 à 20h30 Basilique Notre-Dame de la Trinité, Blois

Samedi 28 août à 20h30 glise Saint-Martin, Lunay

Dimanche 29 août - 17h00 Église Saint-Laurent, Montoire

Tournée d'été avec L'Académie Lyrique en Loir-et-Cher

Edito :

Vous nous avez manqué.

Après un an de silence forcé, l’Orchestre Les Métamorphoses vient de reprendre  ses activités dans le cadre des Folles Journées de Nantes sous la direction de son chef Amaury du Closel. Six concerts ont ainsi permis de retrouver le plaisir de jouer ensemble devant un public enthousiaste. 

 

L’Académie Lyrique 2021 subit malgré tout les conséquences du Covid-19, et ne pourra pas organiser cette année sa session lyrique si appréciée. Cette dernière reprendra l’année prochaine avec l’opéra Agrippina  de Georg-Friedrich Haendel. Son festival en revanche élargit son champ d’action avec une série de huit concerts de l’Orchestre Les Métamorphoses, consacrés à la musique baroque dans des interprétations historiquement informées, selon le projet même de l’orchestre et de son directeur musical.

 

Le Festival de l’Académie Lyrique, toujours soucieux d’évoluer et de faire des propositions en phase avec le nouveau temps culturel qui s’ouvre devant lui, inaugure ainsi une série de  deux concerts liés à l’architecture  qui les accueille. Le  11 juillet auront lieu des visites guidées des églises romanes à fresques dont le Vendômois regorge, en l’occurrence Lavardin et Saint-Jacques-des-Guérets. Chacune  de ces visites sera suivie d’un concert et d’un rafraîchissement : une autre manière de retrouver  au travers des beautés de notre région et par la culture l’harmonie du monde si perturbée par la pandémie.

 

Cette dernière porte en tout cas notre orchestre à une nouvelle maturité, celle qu’enseigne la fragilité des choses et l’absence totale de certitudes dans le monde qui s’ouvre devant nous. La musique doit y jouer un rôle éminemment bâtisseur d’apaisement, de solidarité et d’idéal humaniste.

 

Vous, public, nous avez beaucoup manqué. Nous voici devant vous, marqués, mais vivants. Bon été musical

PROGRAMME

GEORG FRIEDRICH HAENDEL (1685 - 1759)

Alcina

HWV 34

Ouverture
Airs : «Ombre Pallide», «Si son quella», «Tornami a vagghegiar», «Ah, mio cor !»
_
ANTONIO VIVALDI (1678 - 1741)

Concerto pour 2 Hautbois en ré mineur
RV 535
_
JEAN-SÉBASTIEN BACH (1685 - 1750)

«Weichet nur, betrübte Schatten» Cantate, BWV 202

AVEC

Soprano :

Anaïs Frager (concerts du mois de juillet)

Pauline Feracci (concerts du mois d’août)

Direction :

Giancarlo di Lorenzo (concerts du mois de juillet)

Amaury du Closel (concerts du mois d’août)

Orchestre Les Métamorphoses :

Violons 1 : Florent Billy (juillet), Mickael Serra (août) Violon 2 : Marco Theves
Alto : Maxence Grimbert

Violoncelle : Jérémie Billet
Contrebasse : Boris Cavaroc
Hautbois 1 : Nathanaël Rinderknecht, Hautbois 2 : Sophie Le Denmat

Clavecin : Thomas Tacquet-Fabre

RÉSERVATIONS

Par téléphone : 07 67 28 39 52

Par mail : info@academielyrique.org

TARIFS DES CONCERTS

Normal : 15 euros

Réduit (adhérents de l’association, étudiants 18-25 ans, demandeurs d’emploi) : 12 euros

Tarif enfant (12-18 ans) : 5 euros

Gratuit (- 12 ans)

Association Musique et Patrimoine de Chinon

L’amour... Cette thématique particulièrement prisée par les compositeurs est relayée par les musiciens de l’Orchestre Les Métamorphoses. D’abord en interprétant la Cantate n°210 dite «du mariage» de Jean-Sébastien Bach pour soprano et orchestre de chambre, l’ensemble dévoilera une partition d’amour composée en l’honneur d’un mariage. Ensuite Anaïs Frager contera l’histoire d’amour inspirée d’un poème d’Aristote mis en musique par Georg Friedrich Haendel, entre Ruggiero et Alcina l’enchanteresse qui transforme les hommes attirés sur son île en rochers, ruisseaux et autres bêtes sauvages. Quelles autres surprises réservera l’amour ?

Festival de La-Chaise-Dieu

Si Luigi Boccherini, qui appartient à la même époque que Mozart, emprunte les effets de sa symphonie La Casa del Diavolo (La Maison du Diable) aux furies d’un ballet de Gluck, Mauro Giuliani, italien également mais de la génération suivante, regarde du côté de Paganini avec le premier de ses quatre concertos qu'il créa en 1808 à Vienne. Une belle soirée classique en perspective !

 

DISTRIBUTION

Philippe Mouratoglou, Guitare

Orchestre Les Métamorphoses

Amaury du Closel, Direction

 

COMPOSITEURS

LUIGI BOCCHERINI, Symphonie en ré mineur, op. 12 n°4, « La Casa del Diavolo »

MAURO GIULIANI, Concerto pour guitare et orchestre à cordes en la majeur, op. 30 n°1

WOLFGANG AMADEUS MOZART, Symphonie n° 17 en sol majeur K. 129 & Une petite musique de nuit K. 525